Header Image

Animaux

Soyez avisé que cette page peut causer des traumatismes à certaines personnes.

oeilsevere

Certaines personnes, hommes et femmes, ne possèdent pas l’intelligence, mais la violence, seulement.

Les sujet principaux sont la protection des animaux et les méthodes de mise à mort pour la consommation humaine.
Il y a beaucoup de travail à faire la dessus comme société, technicien.quebec s’intéresse à ces sujets depuis plus de 20 ans car en parler, l’afficher, faire sortir du silence, c’est aussi ça, agir !

technicien.quebec vous invite à aimer vos animaux, à respecter ceux qui vont mourir pour vous nourrir et surtout, le plus important d’entre tous, ne mangez jamais plus de saucisse hot dog toutes marques et toutes sortent confondu… vous ne voulez pas savoir pourquoi. Votre corps et votre pureté intérieure vous remercie d’avance car il s’agit d’un conseil plus sérieux qu’il vous est possible de l’imaginer.


circular-logo     spca-logo-fr

 

ghr

Le potage Coréen

fou

Voici trois asiatiques en train de torturer à mort les chiens choisis pour le potage coréen. Les chiens sont  attachés à une table puis brûlés vifs avec une torche à gaz « qui consume leurs poils ». On commence par la  queue pour finir par la tête ( pour faire monter l’adrénaline et…sûrement aussi pour faire durer le plaisir, car la plupart de ceux qui ont rapporté ces faits et ces images sont tous unanimes:  « Ils prennent un plaisir fou à les torturer »! Ces chiens rendront leur dernier souffle après d’interminables minutes et d’atroces souffrances. Pourquoi ? Parce que les Asiatiques pensent que la viande de chien avec beaucoup d’adrénaline est aphrodisiaque. C’est l’inverse, la viande avec un taux aussi élevé devient toxique.

Les droits des animaux !

Préambule :

Considérant que la Vie est unique, tous les êtres vivants
ayant une origine commune et s’étant différenciés au cours
de l’évolution des espèces,

Considérant que tout être vivant possède des droits naturels
et que tout animal doté d’un système nerveux possède des droits particuliers,

Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance
de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la
nature et conduisent l’homme à commettre des crimes envers les animaux,

Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique
la reconnaissance par l’espèce humaine du droit à l’existence des
autres espèces animales,

Considérant que le respect des animaux par l’homme est inséparable du
respect des hommes entre eux.

Il est dit :

Article 1

Tous les animaux ont des droits égaux à l’existence dans le cadre
des équilibres biologiques.

Cette égalité n’occulte pas la diversité des espèces et des individus.

Article 2

Toute vie animal a droit au respect.

Article 3

1- Aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements
ou à des actes cruels.

2- Si la mise à mort d’un animal est nécessaire,
elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d’angoisse.

3- L’animal mort doit être traité avec décence.

Article 4

1- L’animal sauvage a le droit de vivre libre dans
son milieu naturel, et de s’y reproduire.

2- La privation prolongée de sa liberté, la chasse et
la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l’animal
sauvage à d’autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.

Article 5

1- L’animal que l’homme tient sous sa dépendance a droit
à un entretien et à des soins attentifs.

2- Il ne doit en aucun cas être abandonné, ou mis à mort
de manière injustifiée.

3- Toutes les formes d’élevage et d’utilisation de l’animal
doivent respecter la physiologie et le comportement propres à l’espèce.

4- Les exhibitions, les spectacles, les films utilisant
des animaux doivent aussi respecter leur dignité et ne comporter
aucune violence.

Article 6

1- L’expérimentation sur l’animal impliquant une souffrance
physique ou psychique viole les droits de l’animal.

2- Les méthodes de remplacement doivent être développées
et systématiquement mises en oeuvre.

Article 7

Tout acte impliquant sans nécessité la mort d’un animal et
toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

Article 8

1- Tout acte compromettant la survie d’une espèce sauvage,
et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide,
c’est à dire un crime contre l’espèce.

2- Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la
destruction des biotopes sont des génocides.

Article 9

1- La personnalité juridique de l’animal et ses droits
doivent être reconnus par la loi.

2- La défense et la sauvegarde de l’animal doivent avoir
des représentants au sein des organismes gouvernementaux.

Article 10

L’éducation et l’instruction publique doivent conduire l’homme,
dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.

 

Tom, alias Minelà, le roi des chats !

Tom

J’ai partagé la vie de ce chat durant 16 ans. Un vrai ami !

Il y a des connections homme-animal parfois et avec lui, ce fut le cas.
Un animal exceptionnel. Merci Tom de m’avoir choisi !

Top