commentaire-sur-zeitgeist

zeitgeistlogo

Mon opinion sur Zeitgeist dont voici le film originale en anglais.

Ce film documentaire, utilisant sensiblement les mêmes techniques de la propagande, contient néanmoins des informations vraiment intéressantes. La première partie sur la religion est, en prenant principalement comme cible la religion catholique, Jésus en majeur partie, fort dérangeante à plus d’un point de vue. Est-ce parce qu’il s’agit de la vérité ? Ou bien est-ce parce que ça vient bouleverser 25 ans de croyance personnel ? Je suis en réflexion la dessus, utilisant la recherche d’informations pour me faire une meilleur opinion la dessus. Si tous les Dieux des différentes époques avaient tous le même parcours et type de naissance et de vie que l’affirme Zeitgeist, alors oui, j’ai un problème.

Pour exprimer ce que je pense, ou pensais c’est à voir, dans mon rapport avec l’existence de Dieu, j’utilise ce que quelqu’un a déjà écrit et une autre personne dite : Tout ce que je suis, tout ce que j’ai vécu, tout ce que je perçois et que je ressens me dit que c’était vrai.

J’ai toujours scindé en deux l’église et Dieu. Ce que les hommes en ont fait, et ce que Dieu est. Ce film inclus les deux dans le même bateau.

Un des points en faveur de Zeitgeist est ce qui se produit avec les puces dans les cartes et passeport et le courant cinématographique actuel. Les humains évoluent, la connaissance et l’accès à l’information permet à un plus grand nombre de sortir de la « cécité intellectuelle involontaire ». La meilleur façon de contourner ce « problème » pour qui est au pouvoir afin que tous n’accèdent pas à la vérité sur ce monde, comme sur les événements du 11 septembre 2001 (sinon à quoi sert le pouvoir si tout les hommes sont libres intellectuellement est connaissent la vérité) est de ridiculisé qui prêtant que le gouvernement ou toutes agences particulières puissent en être les auteurs dans un sombre destin. Le cinéma est un des médiums les plus utiliser pour ça, pour contrôler la pensée des gens. Il ne faut pas être surpris de voir des films arriver dans nos clubs vidéo qui amène à ridiculisé qui prêtant qu’un gouvernement est responsable d’un problème. Des films comme l’événement sont commandé pour débuter l’effet inverse. Ce film qui traite d’un virus apporté par le vent qui tue toutes personnes sur son chemin apporte subtilement l’idée que qui prêtant que le gouvernement est derrière ça, « est parano ». Il y en a bien d’autres et en aura d’autres. Ce scénario est irréaliste cependant, car tuer des gens, des payeurs de taxes sans profit provoqué par la guerre revient a se tirer dans le pied. Si la vente d’armes rapporte plus que la mort de 800,000 individus calculé en taxes, impôt etc, alors il y aura une guerre dans un X pays pour tuer 800,000 individus, là où il possible de le faire, ou là où il est rentable de le faire, le Rwanda par exemple. Mais tuer sans profits, sans rien qui vient remplacer au centuple la mort d’un individu qui rapporte en taxes et en impôts, non. Vous savez, un piéton à un prix. Si à une intersection dans une ville une personne trouve la mort car l’intersection est mal configurée et qu’une voiture la frappée, il faut calculer la valeur d’un individu et la comparer aux coûts de modification de l’intersection. Si le calcul monétaire du nombre de décès à cet endroit, ou dans X courbes de la mort, vient à dépasser les coûts des modifications, alors le chantier ouvrira dans le mois suivant, et un politicien en recherche d’image jettera la première pelleter de terre.

Revenons un peu dans le contexte de Zeitgeist, en vous partageant quelque chose de personnel que je dois considérer dans mes réflexions.

J’ai eu de la chance un jour. Un professeur de théologie de l’université de Montréal m’a remis une photocopie d’un document trouvé en Israël, à Qumrân. Un long document qu’avait déjà le Vatican depuis longtemps m’a t’il dit. Une autre copie existait et fut trouvé lors de fouilles archéologique beaucoup plus tard, dans les années 50.

Ce document est l’évangile de St-Paul, rien de moins !

Pour plusieurs St-Paul fut le plus grand apôtre du Christ. Son évangile ne se retrouve pas dans la bible, mais des lettres et des épîtres comme vous le savez. Cet évangile ne se trouve pas dans la bible? Et pour cause. Lorsque j’ai lu ça, stupéfiant. Mais j’ai prit le temps d’analyser et de laisser ces informations, cette vision des choses faire son chemin tranquillement en moi, fort de cette façon de voir les choses, une façon à laquelle je n’avais jamais pensé avant, en fait, pas de cette façon. C’est la même chose avec ce film, mais dans un contexte différent, pour des informations différentes.

Voici un des sujets dont parle St-Paul dans son Évangile :

Paul disait qu’il faut vivre en éliminant de nos vies tout concept de bien et de mal. Pour faire un retour en arrière, Paul était connu comme étant le plus fervent opposant au Christ et à ses disciples. Il pourchassait les disciples de Jésus partout, les dénonçant, participant même à leurs lapidations. Autrement dit, Paul au nom de sa foi, fut jadis peut être un assassin si ces informations sont exactes.

Un jour marchant sur la route de Damas, il vit le Christ lui apparaître lui demandant :Paul, pourquoi me persécute tu ? Paul lui demanda : Mais qui est tu ? Jésus lui répondit : Tu sais qui je suis. Jésus lui donna des instructions et Paul partie sur le champ s’en se poser de question et devint immédiatement un des plus fervent défenseur du Christ.

Paul ajouta ceci : « Pour entendre le Christ, pour atteindre son niveau d’intelligence, vous devez atteindre un silence intérieur que rien ne peut venir perturber pour pouvoir entendre, capter, ce qui vient d’en haut, de l’univers, source divine de la connaissance. Dieu est une entité cosmique qui englobe toute forme de vie et qui est présent dans toute forme de vie. Soulevez une pierre et vous trouverez Jésus, fendez le bois et Dieu si trouvera. Pour atteindre ce niveau de silence intérieur, ça prend de la pratique, une absence complète de concept de bien et de mal. Vous devez éliminer toute image qui vient perturber votre silence, votre méditation. Il en va de même avec la musique classique. Seul une oreille attentive, une oreille qui a pratiquée durant de nombreuses années peut en capter toute les subtilités, entendre des sons qu’une oreille distraite ne peut entendre. Il en va de même avec la source de la connaissance, elle vient de l’univers.

Pour atteindre le Christ, pour entendre le Christ, vous devez vous élevez à un niveau d’intelligence cosmique. »

– Finalement ça revient à faire de la profonde méditation.

Paul savait que nous sommes fait de deux choses, le corps et l’esprit. C’est le corps qui permet des actions qui perturbent l’esprit (l’esprit souffre et le corps en exprime la douleur). Cependant, fort de ce fait, soit de vivre avec l’absence du concept de bien et de mal, nous pouvons atteindre la vrai liberté. Vivre par le bien, fait de nous des gens lumineux, vivre par le mal, fait de nous des êtres sombres et l’esprit attaché à ce corps nous rend le niveau de consciences selon nos actions. L’abandon du concept du bien et du mal fait référence à nos actions à partir du moment ou nous en prenons connaissance. Il faut être responsable de ses actes et les assumer et ne pas vivre instantanément comme si nous n’avions rien fait, mais vivre immédiatement dans l’abandon du concept de bien et de mal qui nous empêche d’avancer, qui nous tiens captif et accepter de pouvoir avancer sans remords, avoir le droit d’être heureux ou riche sans culpabilité.  Le concept d’avoir fait du mal à quelqu’un ou à toute forme de vie fut un des points fort de l’église du début du siècle dernier jusqu’à la fin des années 60. Ajoutons à cela la sexualité, l’infidélité, le divorce, prendre la pilule chez les femmes, avoir une pensée mauvaise envers quelqu’un, blasphémer, ainsi qu’une grande quantité d’autres actions fortement réprimandé par l’église. Une grande partie de cette culpabilité resta présente jusqu’à la fin des années 80, par la suite, l’église comme nous la connaissons fut sur son déclin, jusqu’à ce jour.

Nous nous souvenons toujours des actes, des paroles, des gestes que nous aurions aimé ne pas avoir fait, ça, c’est notre problème personnel et nous devons savoir vivre avec et les assumer, mais ne plus vivre selon ses actes qui empêchent de vivre pour avancer.

L’apôtre Saint-Paul a «souhaité» sa mort (en disant: Malheureux homme que je suis, qui me délivrera de ce corps qui me voue à la mort) sachant que c’est la partie physique de son être qui est à l’origine de ses présumés crimes (incluant les émotions, la psychologie, ce qu’il a reçu comme éducation, ce qui lui a été mis dans la tête depuis sa naissance), mais il n’a pas attendu lorsque le Christ lui est apparu sur le chemin de Damas. Il a souffert de ses actes passés jusqu’à sa mort, mais a vécu immédiatement pour le mieux sans laisser le passé et le futur lui bloquer le chemin.

Si vous vous culpabilisez de vos actes passées, vous vous empêchez de devenir meilleur. C’est maintenant, là, tout de suite que vous changez. Ne vous leurrez pas, ça prends des années de pratique afin de pouvoir écouter avec les oreilles de l’esprit et non pas celle du corps. La lecture de cette page ne doit pas être lu avec des yeux physiques, mais avec des yeux intérieur. La compréhension de toute chose ne doit pas se faire avec le cerveau humain, mais avec l’esprit. Notez que je n’écrit pas l’esprit humain, car l’esprit n’a rien d’humain. (Cherchez d’abord en vous afin d’avoir la certitude que l’esprit existe. Nos cerveaux sont lavés de ce sujet par les médias, film, magazine et bien plus, et pourquoi pas cette page web aussi. Beaucoup s’improvisent sage en utilisant le sujet de l’esprit ou l’esprit-humain, mais avons nous vraiment un esprit ?)

Il ne faut pas qu’écouter, mais l’appliquer.

Et ça débute donc avec cette génération d’enfants… La prochaine étape sera l’implantation d’une micro puce à la naissance.
C’est le début d’un temps nouveau, pas beau du tout.

Top