Header Image

L’informatique, une science ?

L’informatique, une science?

L’informatique c’est :

  • une science qui étudie, à l’aide d’expériences, d’abstractions et de théories, les mécanismes fondamentaux du traitement de l’information;
  • une discipline pratique qui vise l’implantation, logicielle ou matérielle, de systèmes informatiques efficaces répondant aux besoins complexes de la société moderne.

Qu’étudie un informaticien?

Alors qu’un physicien étudie un atome ou une étoile et qu’un biologiste travaille sur une cellule ou une plante, un informaticien se concentre sur l’information, sur les moyens de la représenter et de la traiter ainsi que sur les machines et systèmes pour y arriver. Les principaux défis intellectuels sont la pensée algorithmique, la représentation des informations et la programmation ainsi que la technique informatique :

  • un algorithme est une suite d’étapes nécessaires au traitement de l’information; c’est d’ailleurs le moyen privilégié d’expression des informaticiens.
  • La représentation des informations est aussi importante qu’une notation adéquate en mathématique ou un bon système de coordonnées en physique. Un choix judicieux à ce niveau peut simplifier ou accélérer grandement la résolution d’un problème.
  • La programmation permet d’exprimer un algorithme et une structure de données à un haut niveau compréhensible par les humains tout en restant traduisible automatiquement en ordres de bas niveau pour l’exécution sur machine. Les programmes sont le lien essentiel entre les constructions intellectuelles, tels les algorithmes et les représentations abstraites, et les ordinateurs qui ont permis la « révolution de l’information ».
  • La technique informatique demande une connaissance profonde des ordinateurs du point de vue matériel et, logistique. Il ne faut pas confondre soutien technique et technicien informatique. Le soutien technique est apparenté à la bureautique, et est donc un champ plus étroit bien que complexe.  La technique demande une connaissance dans tous les champs de l’informatique, ce qui en fait un spécialiste de haut niveau.

Les programmes permettent à l’informaticien de rendre tangibles les constructions de l’esprit et les abstractions nécessaires pour le traitement de l’information. L’informaticien est donc à la fois créateur et metteur en scène tout comme un auteur de roman qui crée des personnages et les fait vivre sous sa plume. Ce qui explique, en partie du moins, la fascination dont font l’objet les ordinateurs.

L’informatique couvre maintenant un champ très vaste d’applications mais c’est également un champ d’étude en soi qu’on peut classifier selon les catégories suivantes :

  • algorithmes et structures de données
  • langages de programmation
  • architecture des ordinateurs
  • calcul numérique et symbolique
  • systèmes d’exploitation
  • génie logiciel
  • bases de données et recherche d’information
  • intelligence artificielle et robotique
  • interaction humain-machine

Chacun de ces domaines implique des éléments de théorie, d’abstraction et de conception. La théorie, basée sur les mathématiques, définit formellement les objets et prouve leurs propriétés. L’abstraction est basée sur une approche investigatrice: énoncé d’hypothèses, prédictions et collecte de données. La conception repose sur la définition des besoins et des spécifications, l’implantation et les tests du système.

logoPolyTechnique

Top